17 septembre 2005

Chapitre 1. Mission de sauvetage

Une mission multifacée.
Officiellement c'est une mission de sauvetage
Ou plutôt d'exploration d'un vaisseau inconnu.

Officieusement la mission se résume a explorer s'il y a des survivants ou présences
d'éléments intéressant. S'il y a vraiment rien, ça serait une cible pour tester notre
nouvelle technologie. Et en cas de problème si ça tourne mal et que tout explose
magistralement on aura cas dire qu'on nous attaque ou bien que le vaisseau avait un
mécanisme d'auto destruction.

Dans tout les cas il est loin de tout.


Aller je me prépare sinon je vais encore être en retard.
Ce qu'il appel nouvelle technologie est a mon avis surtout une encore super arme qui
détruit encore plus vite et plus fort que les autres mais on verra bien.
D'ailleurs elle doit vraiment être puissante car ils l'ont installé avec un double
générateur plasmo-ondes courtes autonome.


[...]

J'ai pris place dans la grosse bestiole. Tout est vert, aller c'est parti! on décolle.
Même en ayant l'habitude de piloter ces bestioles je préfère prendre un peu de distance
avec le vaisseau mère et faire quelques essai de mouvements, je ne sais pas qu'elles
modifs ils ont bien pu me faire ni quels réglages ils ont bien pu encore oublier de me
rétablir.

Quelques grands mouvements lents, de petit mouvements rapides, un petit tour complet sur
moi mémé. Jolie chorégraphie n'est-ce pas ? Parfois je me demande comment mes supérieurs
justifient mes acrobaties à leur généraux venus voir la démonstration... ou devrai-je dire
superviser la mission de sauvetage !
Bon aller finit de jouer, on va leur en mettre pleins les yeux avec une petit démolition
de choses caillouteux qui traînaille dans mon secteur.
Evidement c'est lorsqu'on cherche quelques choses qu'on ne le trouve pas.

Y a que des miettes ici ! il me faut un gros cailloux sinon ça sert a rien. Je ne peux pas
faire la démonstration de force sur une miette de pain.

Même l'ordinateur de bord ne trouve rien, c'est le calme désertique dans le coin.
La pouasse. Allons donc explorer cette ruine de vaisseau.

Je m'approche doucement, il faut que je pense que je suis un peu plus chargé et encombrant
que d'habitude avec leur équipement de nouvelle technologie...
Regardons de plus prêt cette épave, aller petit ordinateur scanne-moi tout ça et fait moi
un rapport des anomalies.
Hop c'est parti y a plus cas faire le tour extérieur et lui il s'occupe du reste.
On lance quelques sondes qui vont aller faire les courses d'informations.
Si elle se font démolir par un système anti-intrusion encore actif du vaisseau c'est encore
moi qui vais prendre. Mais comment veulent-ils que je face autrement ?
Ils ont cas les rendent moins connes leur sonde. Et qu'ils ne comptent pas que j'aille
faire un tour avant elles ! Mourir après elle n'iras très bien, et dans longtemps si
possible.



Les machines c'est tellement plus pratique qu'en ça travail à votre place.
Moi j'aurai dit, c'est une épave qui ressemble a un vaisseau militaire. il est de
couleur plutôt foncé et on s'en fout. Il est de forme que j'avais encore jamais vu.
C'est p'tet encore un projet inconnu qui a mal tourné. C'est a peut prêt tout. Dernière
précision, il n'a visiblement plus aucune protection extérieure car il est totalement
troué par les micro-météorites. Encore un qui a oublier d'appuyer sur le bouton
"survivre".

Maintenant voyons le résultat de nos sondes le tout analyser par l'ordinateur de ma
bestiole. Ah ouai, tout de suite c'est plus complet. Photographie, multiscan, rapport
d'équipements, armes potentielles, comparaison avec les vaisseaux resencés.
Pas mal, mais où est le nom de la couleur de la peinture d'origine, hein ?
En y regardant de moins prêt... on en sait pas bien plus !
Ca se résume a : c'est une épave de type inconnu, sans survivants, sans équipements ou
cargaisons particulières.

Votre mission de sauvetage : une grosse cible a détruire pour montrer aux patrons qu'on
sait mieux faire boom que la dernière fois ! Qu'est-ce que j'aime ce boulot...

Quoi bip ? qu'est-ce qu'elle me veux la bestiole.
Consultation de la base de projets défense ???
excuse moi ma vieille mais j'ai jamais demander ça !
Ne serai-je plus le seul maître à bord ? Vérifions...
Aller beauté, réorganise moi les priorités de traitement, met moi en priorité la
vérification de sécurité d'urgence de tout les systèmes internes, stockage, communication.
Aller la totale.

Et voila les modifs de partout, ils ont pas résister a me coller un mouchard ! comme si
j'allai pas faire ce qu'il me demandait. Ils ont p'tet peur que je parte dans l'espace
avec leur super nouvelle arme. Ca je peux comprendre, mais qu'il me colle des interfaces
de contrôles moteur, je supporte pas.
Imaginer moi en pleine manoeuvre, en pleine exploration du vaisseau, des couloirs, je
veux aller a gauche et la le super big boss il vient de dire qu'il faut que j'aille a
droite, et hop mes supérieurs ils prennent les commandes et me font aller a droite!
Non franchement je sert a quoi ? soit on me laisse faire un boulot, soit on me fait pas
perdre mon temps. S'il veulent explorer le vaisseau et aller d'abord a droite qu'il prenne
ma place.
Je me suis déjà retrouvé coincé dans des épaves a cause de ce genre de fantaisie.
Eux ça ne les gênent pas : je suis coincé ? ils vont prennent un café. Moi je risque ma
vie.

Bon fin de coup de gueule, travaillons un peu et pour cela protégeons nous des fantaisies
extérieures. On applique mes règles de sécurités habituelles. On reprogramme leur demande
d'ordre sur un interface perso.
Et voila, il pense toujours avoir le contrôle, s'il essaye ça ne pilotera rien du tout
et ils recevront des jolis messages d'erreurs incompréhensible : triste non?

Tiens la recherche que eux ont lancé est finit. Ce vaisseau ne ressemble a aucun projets
secret de nos alliances mais il avait déjà été vu ailleurs, intéressant lisons rapidement
le rapport.
Mais ça n'est pas si simple le rapport est dans une base de donnée externe.
Pour l'instant toutes ces infos c'est eux qui ont forcé ma bestiole a les chercher avec
leur vilain mouchard.
Bon je vais activer programme qui pilote ma bestiole, ça fera semblant que je fais quelque
chose et me laisser le temps de demander a un relais d'aller cherche le rapport qui nous
intéresse.
On attend un peu, et le voila.
Pfiouu c'est long. Pas très rassurant, plus c'est long, plus c'est important. Et lorsque
ça concerne un vaisseau ennemis, ça n'annonce rien de bon.

Bon petite recherche sur les dangerosités a bord... pardon ? ça serait un vaisseau de
transport et non de combat... et il transportait quoi ?

"Transmission en cours" et zut qu'est-ce qu'ils me veulent ?
J'espère qu'ils n'ont pas détecter le petit bidouillage de leur mouchard. Non ils ne
peuvent pas... sauf s'ils en ont planqué d'autres qui surveille mes manipulations systèmes.
Ah non il me demande d'explorer au plus vite et de se tenir prêt pour une démonstration
de leur nouvelle technologie.
Autrement dit faire semblant d'explorer et exploser ce vaisseau inconnu.


Réactivation du pilotage manuel, on fonce, on va vite l'explorer ce tas de rouille gris.
Une percé de la coque et c'est ouvert ! déploiement des sondes et des moucherons de
protections.
Evidement ces jolis truc qui me tourne autour c'est des sondes défensives autonomes
a comportement synergétique ou je sais plus quoi. Bon en gros c'est des moucherons de
combats qui essai de me protéger en me tournant autour et en prenant les coups avant moi!
enfin, avant mes boucliers et autres systèmes automatiques de défenses.
C'est quand même étonnant de voir l'arsenal défensif que ma bestiole possède pour explorer
une épave totalement inerte depuis des années.
La seule vrai protection dont j'ai besoin c'est le tout petit champs de force me protégeant
des micro-météorite.

Y a vraiment rien, c'est même anormal de voir autant de vide.
Soit ce vaisseau a été vidé avant d'être abandonné.
Soit une autre équipe est déjà venu récupérer tout ce qui pouvait l'être et dans ce cas
on me fait perdre mon temps!
Mais je penche plutôt pour la première solution, car si mes confrères avait récupéré
tout ce qui pouvait être intéressant il resterait des débris, des choses inintéressant
qui flotterait partout. Hors la c'est vide.

J'envoie mon rapport préliminaire qui dit simplement que tout a l'air vide.
Ça devrait leur plaire comme message.
Et zut réception de deux rapports d'anomalies.
Une sonde a trouvé une partie de la coque extérieur totalement intacte, un système de
protection est peut être toujours actif.
S'il est actif d'où tire t il son énergie ? le vaisseau entier était énergiquement vide.
Et le deuxième, des traces non identifié dans les compartiments de transport.
Compartiment de transport disent les sondes ? comment peuvent elles savoir que c'est...
Etrange... Demandons leur : Bestiole chope moi la mémoire des sondes, et cherche s'il y
a des plans pré-chargés et les traces de communications autres qu'avec toi.
Merci bestiole et plus vite que ça !

Pendant ce temps allons voir cette coque extérieur intacte...
Compte rendu de demande machine chose : oui les sondes ont bien en mémoire les plans
exacte du vaisseau inconnu. Logique !
Je sent qu'on me prend vraiment pour un ...
Intéressante coïncidence, la coque intacte se trouve être a coté des trace suspectes.
Demi tour direction la soute de transport.

Les traces se prolonges comme des coulées ou griffures vers ... cette grosse caisse
étrange. Lorsque je m'approche elle rayonne! est-ce un dysfonctionnement des yeux
mécaniques de ma bestiole ? non ça réagit bien uniquement lorsque je m'approche.
Pourtant aucune sonde ne détecte de rayonnement! J'hallucine ? non les sondes confirme
les images reçu.

Mais moi je distingue une vague tache au centre.
Je veux bien emporter la trouvaille si j'arrive a trouver qu'est ce qui la retient.
Et voila j'ai tout gagné des erreurs des systèmes moteurs !
Si j'ai casser les bras de ma bestiole... mais non.
Diagnostique ok, c'est des erreurs de calcul automatique de trajectoire qui limite
n'importe comment mes bras ! Je crois que j'ai trouvé ce qu'elles contient : Une race
avancée à enfermée tous ces problèmes dans une boite et elle s'est ouverte lors de son
transport et des problèmes se sont échappés et le vaisseau a du être abandonné.
Bon trêve de plaisanterie, je désactive c'est foutu limiteur de mouvement et je vais
déplacer cette boiboite.
Etrange est vraiment le mot, cette boite a une réaction au mouvement : si je fais un
mouvement rapide mes bras sont fortement ralentit !
On dirait que j'essai de déplacer de l'eau !
Je vais essayer de lui envoyer un petit projectile ça m'aidera a comprendre comment cette
objet et les paroies qui l'entourent ont résistés aux micro-météorites.
Feu ! et ... ou est mon projectile ? pas de rebond, la boite l'a avalé ? Est-ce une blague ?
On recommence... pareil!
Bon si la boite s'amuse a désintégrer les éléments sans trace énergétique je dois
vraiment être fiévreux.
Transmission : faire démonstration de la nouvelle technologie.
Bon ... je découpe la coque, et je pousse cette grosse boite dehors, j'ai l'impression
de pousser un énorme bloque de plomb entouré de gelée gluante, et le tout avec les yeux
fermés.

Le bloc s'éloigne du vaisseau en flottant dans l'espace.
Les bras mécanique n'ont pas souffert.
Allons faire exploser le reste du vaisseau pour faire plaisir aux spectateurs de la
mission de sauvetage.

On sort du vaisseau, tout le monde s'éloigne, aller mes petites sondes reviendrez !
Les moucherons dégagés c'est moi le méchant maintenant.
Diagnostique de leur nouvelle chose, chargement, rediagnostique ok.
Tiens je vais en profiter pour découper l'enregistrement des sondes pour masquer ma
libération de la matériel en dehors du vaisseau sans l'avoir rapporté.
Comme ça leur vaisseau une fois explosé, je pourrai ramener la boiboite et justifier
que mes vadrouille dans l'espace servent a quelques choses.

Detection, acquisition de cible... trouvée. C'est pas dur c'est le gros machine devant!
Verrouillée, Feu ! Et... non.
Elle s'est déchargée toute seule leur chose technologique.
Aller on recharge et on tire de suite. "Erreur module auxiliaire N74" forcément ça
m'avance. Et qu'est-ce que c'est le module 74 ? Bestiole répond moi!
Ah c'est le truc qui alimente la chose. Super y a pu de piles.
Confirmation de transmission d'erreur, oui vazy envoie leur la bonne nouvelle...
Mission annulé. Oui c'est sur on sauvera ce vaisseau une autre fois.




T. 20050917-22h17








Posté par yati à 22:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapitre 1. Mission de sauvetage

Nouveau commentaire