21 septembre 2005

Chapitre 2. Sauver la pizza

Je m'excuse d'avance mais j'en ai marre...
Je navigue depuis des heures, je suis fatigué.
Mon interface neurale est tombé en panne, je suis obligé de piloter en manuel.
Mes yeux crient des larmes de stress face aux divers messages d'alertes concernant des
objets stellaires ayant des trajectoires dangereuses.
Et moi je me bat avec ces panneaux de protection qui veulent pas rester fermer.

Plus de ma moitié des systèmes de détection longue portées sont totalement délirants.
Je peux pas passer en hyper propulsion a cause d'un truc gigantesquement inconnu perdu
au milieu de l'espace exactement a coté de ma trajectoire.
Soit l'ordinateur de bord délire soit c'est un trou noir, soit une nouveauté
interstellaire...

Me voila aveuglé par l'étoile d'Exonia
Une p'tite surchauffe des conduits de régulation des moteurs principaux.

Je vois vraiment pas ce qu'il peux arriver de pire...
Il me reste quoi comme catastrophe possible ?
Une supernova est peu probable.
Me faire descendre par une unité militaire ou un drone fou... ça m'étonnerait je suis
dans une zone neutre et je viens de passer Exonia.

Je mise sur une panne du système de pilotage manuel au moment ou on passe a proximité
d'une autre étoile. avec le bug qui inverse les poussés du système de ratrapage de
dérive... et hop je m'en irai faire un bisou à la douce étoile.

Tiens en parlant de problèmes un vaisseau qui me fonce dessus, lui au moins on est sur
qu'il vise bien !
Tiens le kamikaze veux négocier ? encore un comique.

Je crois que j'ai trouvé ce qu'il pouvait m'arriver de pire :
Les douanes d'Exonia renforcé par un détachement du système voisin d'un nom dont je vous
ferai grâce, aussi imprononçable qu'ils sont sympathiques et accueillant.

La dernière fois que j'ai eu affaire a eux ça c'est finit par une démonstration de force
avec l'aval de mon commandant mais j'étais en service.

Aujourd'hui je suis un simple transporteur de marchandise non déclaré, car inconnue,
navigant avec une poubelle spatiale.
Je ressemble plutôt a un livreur de pizza qu'a un redoutable adversaire.

Leur message m'invite gentiment a coopérer ou sinon je serai sanctionner comme le prévois
les loies douanières de leur chère alliance.
En sachant que leur dites sanction est simplement une destruction immédiate et sans autre
somation... je ne peux résister a leur invitation.

J'accoste sans trop de mal ma boite a pizza contre leur colosse. Je viens d'exploser
un déflecteur inertielle. Super ! Avec un peu de chance si un miracle me sort de ce
contrôle, j'arriverai peut-être a m'écraser simplement sur la zone d'atterrissage si un
autre déflecteur tombe en panne. Exploser sur la ligne d'arriver c'est la classe!


On dirait qu'ils ont eu pitié de moi ! ils ne me font pas tout débarquer.
Un contrôle de papier virtuel ? Pas de soucis !
Vite vite vite ... faire les choses bien !
Lancement de mon petit arsenal d'émulation d'identité virtuelle.
J'emprunte celle d'un de mes collègues transporteurs, il devrait pas y avoir de problème
vu qu'il est l'autre bout de la galaxie, malade comme un chikowa.

En plus mes programmes s'amuse a récupérer ses anciens ordres de missions pour réajuster
les dates en fonction des trajets.
Je ne sais plus ce que font mes autres petits jouets mais il n'y a vraiment qu'un moyen
pour que je me face avoir : qu'il me débarque.

Et ça passe ! ils ont même pas vérifier ma cargaison.
Ils doivent sans doute chercher quelqu'un d'autre.

On m'autorise a reprendre ma route ? parfait.
Encore faut-il que j'y arrive, les alertes d'anomalies pleuvent sous mes yeux.
Ma pizza surchauffe, et ne semble pu savoir qu'elle est a coté d'un gros frigo d'escortes.
Décroche !

Me voila reparti, un déflecteur en moins, mais toujours ma vie en mains.


T. 20050921-21h55

Posté par yati à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Chapitre 2. Sauver la pizza

Nouveau commentaire